Programmes de recherche

Formulaire de recherche

Les partenaires

Bibliothèque nationale d'Estonie

Les actions : 1
QuandNom
28/01/2015 - 30/01/2015International Seminar "Web Archiving: Preserving the History of Data-Driven Society", Tallinn

Description

Coordonnées

Tõnismägi 2
15189 Tallinn
Estonie

En savoir plus
Lien au site de la Bibliothèque nationale d'Estonie

Informations sur le portail "La bibliothèque européenne"


Direction, principaux responsables et contacts
Janne Andresoo, directrice générale (sept. 2008 -....)

Fondation
Le 21 décembre 1918, le gouvernement provisoire de la République d'Estonie décida d'instituer une bibliothèque d'État. Le fonds initial de cette bibliothèque était constitué d'environ 2000 volumes essentiellement consacrés à la législation et au gouvernement. Les premiers lecteurs de la bibliothèque furent les membres du Parlement. Elle était d'ailleurs située dans deux petites pièces d'une aile du château de Toompea, le siège du Parlement.

Sous la République indépendante d'Estonie, la bibliothèque d'État s'agrandit rapidement : à partir de 1919, la bibliothèque reçut par dépôt légal toutes les publications du pays. En 1921, les premiers accords internationaux d'échange de livres furent conclus. En 1935, l'Estonie célébra le 400ème anniversaire du «Catéchisme luthérien» de Wanradt-Koell, premier livre en estonien connu à cette époque. La même année, la collection des archives de la littérature estonienne fut fondée et l'on commença à acquérir systématiquement la littérature sur l'Estonie et les pays Baltes. Dans les années 1930, la bibliothèque d'État devint plus que la bibliothèque du Parlement. Ses collections se composaient d'environ 50 000 oeuvres et parmi ses lecteurs figuraient plusieurs intellectuels célèbres, hommes publics et de culture.

Sous l'occupation soviétique, la bibliothèque devint une bibliothèque publique (1944) et fut dirigée conformément aux prescriptions soviétiques. Elle fut rebaptisée «Bibliothèque d'Etat de la République Soviétique d'Estonie». Ses activités se transformèrent profondément : toutes les relations avec des bibliothèques étrangers furent interrompues, les publications en russe commencèrent à dominer ; la majeure partie étant constituée par le dépôt légal de toute l'Union. Une grande partie des ouvrages estoniens et étrangers fut mise dans les fonds dits «spéciaux» à usage limité.

En 1953, la bibliothèque se vit attribuer le nom de Friedrich Reinhold Kreutzwald, le plus célèbre homme de lettres du pays et auteur du poème «Kalevipoeg» qui relate l'épopée nationale estonienne. A cette date, les collections de la bibliothèque atteignaient déjà un million de documents.

Le mouvement de libération qui commença dans les pays Baltes au milieu des années 1980 et le rétablissement de la République d'Estonie, le 20 août 1991, changea radicalement le rôle de la bibliothèque.

En 1988, la Bibliothèque d'Etat Fr. R. Kreutzwald fut rebaptisée Bibliothèque nationale d'Estonie avec l'objectif majeur de collecter, conserver et rendre accessible tous les imprimés parus en Estonie, en estonien ou traitant de l'Estonie indépendamment du lieu de leur publication. En 1989, la Bibliothèque nationale d'Estonie repris également son statut de bibliothèque parlementaire au service des membres du Parlement et du Gouvernement..

Actuellement, la Bibliothèque nationale d'Estonie a le statut de personne morale de droit public qui fonctionne en vertu de la loi sur la Bibliothèque nationale adoptée au Parlement en 1998, révisée et amendée en 2002 et de sa charte. Le conseil de la Bibliothèque nationale d'Estonie, nommé par le Parlement, prend ses décisions collectivement.

Source : portail "La bibliothèque européenne", [mars 2006]

Missions
La Bibliothèque nationale d'Estonie est à la fois:
- une bibliothèque nationale qui collecte, conserve et communique les documents publiés en Estonie, en estonien ou concernant l'Estonie quelque soit leur lieu de la publication. Elle gère la base de données de la bibliographie nationale, le centre de la statistique des imprimés et des bibliothèques estoniens ainsi que le centre national des numéros internationaux normalisés ISSN, ISBN et ISMN ;

- une bibliothèque parlementaire au service du Parlement, du Gouvernement de la République, des institutions d'Etat et du Secrétariat de la Présidence de la République ;

- une bibliothèque de recherche pour les sciences sociales et humaines qui contient l'information nécessaire aux recherches sur les sciences humaines et sociales et offre un large éventail de services ;

- un centre d'information professionnelle de bibliothéconomie qui offre de l'information professionnelle, organise des formations en bibliothéconomie, publie des ouvrages sur la bibliothéconomie et les sciences de l'information ainsi que la revue spécialisée «Raamatukogu» ( «Bibliothèque»), est un membre actif au sein de la communauté internationale des bibliothèques ;

- un centre culturel où sont organisés des expositions de livres et d'art, des conférences, des concerts, des spectacles de théâtre, des soirées de présentations de films ainsi que d'autres activités culturelles.

Source : portail "La bibliothèque européenne", [mars 2006]

Historique
La Bibliothèque nationale et universitaire d'Estonie participe activement aux instances de coopération européennes, telle la CENL (Conférence des directeurs de bibliothèques nationales en Europe) et y rencontre ainsi régulièrement les responsables de la BnF.

Observations
Article sur la Bibliothèque nationale d'Estonie, écrit par sa directrice Tiiu Valm, publié dans le Bulletin des bibliothèques de France, n°4, 2004

BN Estonie, BBF, 2004 04-valm.pdf

Lundi 12 janvier 2015

Partagez