Programmes de recherche

Formulaire de recherche

Les actions

Catalogues de libraires et d'éditeurs (Q10B, section 1811-1830)

Les services BnF et leurs rôles Les acteurs BnF et leurs rôles Les groupements

Description

Ce projet s’inscrit dans la continuité du traitement des catalogues de la cote Q10A. On sait que celui-ci a abouti en 2006 à la publication, par extraction de BnF Catalogue général, de Catalogues de libraires 1473-1810. Cet ouvrage, réalisé au service de l’Inventaire rétrospectif et dû à Eve Netchine, Claire Lesage et Véronique Sarrazin, réunit 3 247 notices, toutes enrichies par des notes détaillées et par un travail systématique de création et de mise à jour des autorités imprimeurs/libraires concernées.

Bien que la tranche chronologique considérée aujourd’hui soit réduite (20 ans), une extrapolation à partir des éléments dont nous disposons laisse entrevoir que le nombre de catalogues concernés pourrait avoisiner les 5 000 sur un total d’environ 20 000 documents pour l’ensemble du corpus 1811-1924 (Q10B).

1811-1830 : une période-clé

Il peut y avoir plusieurs raisons à cette abondance, hors celles liées à l’historique de la constitution de ce fonds, dont la richesse est reconnue internationalement :

- l’essor de l’édition proprement dite et des imprimeurs-libraires, permis par la stabilisation du Premier Empire et les débuts du régime du brevet, faisant suite à une longue période de récession liée aux turbulences révolutionnaires et aux guerres européennes,

- l’évolution des librairies, qui pour certaines se spécialisent dans un domaine ou une catégorie d’ouvrages (livres anciens, religion, éducation, langues étrangères…), tendance à la spécialisation minoritaire avant la Révolution, même à Paris ; d’autres offrant davantage de « services » et d’activités annexes (commissions de vente, abonnements, vente d’articles de papeterie, de jeux…),

- l’apparition de méthodes publicitaires et de diffusion commerciale, pour lesquelles le catalogue devient un outil central, souvent renouvelé, annonçant livres d’étrennes et agendas pour la nouvelle année, ou rabais spectaculaires et souscriptions exceptionnelles à d’autres moments ; les catalogues sont à la fois éphémères et précieux (certains sont payants, d’autres portent une mention priant les personnes non intéressées de les faire circuler),

- l’émergence de « genres » nouveaux : « livres d’éducation », ouvrages pour remises de prix, liés à l’importance croissante de l’éducation publique, abrégés, livres « amusants et instructifs » pour la « jeunesse », qui s’apparente ainsi à une nouvelle catégorie de public ; romans (Walter Scott, Anne Radcliffe…) dans lesquels certains libraires-éditeurs se spécialisent, tels Dentu, Maradan ou Pigoreau…

Articulation avec le projet DEF19

Dans un premier temps ne seront traités que les catalogues de libraires et d’éditeurs français, à la fois pour tenir compte des volumes à traiter, et pour renforcer la cohérence avec les autres projets en cours, notamment celui du DEF19 (Dictionnaire des éditeurs français du XIXe siècle), projet ANR piloté par l’université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQY), dont la BnF, à travers le service de l’Inventaire rétrospectif, est partenaire. La base de données DEF19 inclura les notices d’autorité BnF pour la période concernée et des liens vers les documents BnF catalogués (dont les catalogues de libraires et d’éditeurs).

Un travail poussé

Comme lors du traitement du Q10A, le travail sur le fonds Q10B se caractérise par un catalogage exigeant, conforme aux normes de catalogage livre ancien (documents imprimés antérieurs à 1831), un important effort de datation (beaucoup de ces pièces ne sont pas datées) et d’identification, par une description des contenus répondant à une exigence de granularité, le tout couplé à un indispensable travail systématique de création et de mise à jour de notices d’autorité imprimeurs/libraires.

L’ensemble des boîtes in-folio a été traité (148 documents), et le catalogage des documents in-4° est bien entamé (74 documents début janvier 2017). Les notices, consultables sur ADCAT-02 par code projet (CATLIB2) ou par cote (format + Q10B), sont formatées, tout comme celles du Q10A, pour ménager la possibilité d’une publication ultérieure, hautement souhaitable compte tenu de l’intérêt de la recherche pour cette collection et cette période.

Se conjugue à ce travail une campagne de numérisation systématique des documents traités, qui a été lancée par le département LLA et se poursuit au fur et à mesure de l’avancement du catalogage.

Mardi 9 mai 2017

Partagez