Programmes de recherche

Formulaire de recherche

Les actions

EVE : Enfance Violence Exil

Les entités participant au financement Les services BnF et leurs rôles Les groupements

Description

Le projet « Enfance violence exil » consiste en la collecte, la mise à jour, l’exploitation en matière de recherche et la valorisation de différents fonds relatifs à l’expérience de la guerre, de l’exil consécutif aux violences civiles, de la violence subie par des enfants au cours ou à la suite des conflits du XXe siècle, principalement en Europe (de la Première Guerre mondiale à l’aube du XXIe siècle), à partir du fonds Brauner (dessins d’enfants), de périodiques, journaux scolaires et collectifs, de gisements archivistiques de l’intime.

L’originalité de cette recherche repose en partie sur la nature des productions qui seront réalisées et valorisées : les ressources constituées seront diffusées par le biais d’une réalisation multimédia en plusieurs volets à destination publique (site internet, publication en ligne, production de documents audio-visuels, DVD vidéo, exposition). À partir des fonds collectés, un travail de transcription, d’édition critique, de valorisation et de diffusion de témoignages d’enfants ou à propos de l’enfance sera effectué, en vue de l’intégration de ces différentes ressources sur le site internet. Les collectes sont effectuées dans différentes sphères culturelles (en particulier Espagne, Italie, France, ainsi que dans différents lieux de gisements archivistiques) et contextes historiques (de la Première Guerre mondiale à l’aube du XXIe siècle).

Ce projet s’inscrit dans un champ de recherches interdisciplinaire qui associe les approches littéraires, civilisationnistes, historiques, psycho-linguistiques (dont langues vivantes), psychanalytiques, et sociologiques. Au travers des différentes formes des fonds culturels, de leur intégration dans un champ d’études, une période historique et une ère culturelle déterminés, la documentation exploitée reconstitue par le biais du témoignage sur l’enfance, dans sa plus grande diversité, une véritable histoire du XXe siècle à « hauteur d’enfant » à travers le vécu des enfants victimes et de la représentation qu’ils en ont donnée ou dont ils ont fait l’objet par l’intermédiaire des médias les plus variés, qu’ils soient iconographiques, textuels, sonores ou audiovisuels, produits au moment même du traumatisme ou dans une perception rétrospective ; qu’ils relèvent de la perception propre de l’enfant, de l’adulte qu’il est devenu, ou des autres adultes portant leur regard sur l’enfance.


Pilote :
Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand

Partenaires :
Université de Picardie Jules Verne
Centre de Recherches sur les Littératures et la Sociopoétique (CELIS)
Centre d’Histoire Espaces et cultures (CHEC)
Institut d'Histoire du Temps Présent (IHTP)-CNRS
GABOARDI Créations interactives
Bibliothèque nationale de France, département Littérature et art, Centre national de la littérature pour la jeunesse - La Joie par les Livres
UNESCO, Secteur des sciences sociales et humaines
Fondation Auschwitz pour la Mémoire
Enfants Réfugiés du Monde – Enfants Réseau Monde

- Présentation sur le site du projet : http://www.enfance-violence-exil.net/

- Enjeux :
- L’exploitation de fonds différents (Brauner, Bibliothèque de documentation Internationale contemporaine, Historial de la Grande Guerre, Association pour l’Autobiographie), de la Bibliothèque Nationale de France (Paris), l’Imperial War Museum (Londres) et de la Liddle Collection (Leeds), de la Bibliothek für Zeitgeschichte (Stuttgart), du Museo delle Guerre (Bologne), du Museo storico della guerra (Rovereto), du Museo storico di Trento (Trente – Archivio della scrittura popolare), de la Biblioteca Malatestina (Cesena – Archivio delle lettere dei caduti cesenati della 1a guerra mondiale), du fonds Bastaire de la Bibliothèque universitaire de Clermont-Ferrand (pôle associé de la BNF). Cette exploitation est riche d’enjeux sociétaux : elle permettra de mettre à jour, dans une optique comparatiste, les différentes dimensions de la « parole » enfantine, qu’elle soit verbale, écrite ou dessinée, dans les différentes sphères culturelles concernées.

- L’exploitation des modes d’approche des textes, des fonds, des modes d’expression non verbales permettra de poursuivre l’interrogation sur la validité des problématiques qui émargent depuis la Première Guerre mondiale. Leur validité pourra être vérifiée dans des phénomènes plus récents, comme dans celui de la publication des témoignages d’enfants-soldats. Cette étude prolongera donc les réflexions menées actuellement, notamment par le Centre d’histoire des sociétés de l’université de Picardie, sur les « enfants en guerre de l’Antiquité à nos jours », dans une réflexion qui adjoint à celle, plus traditionnelle, de l’enfant victime, un apport novateur concernant l’enfant acteur.

- Programme scientifique et technique du projet :
L’organisation a débuté en septembre 2009 avec une réunion entre les différents partenaires et contributeurs afin de finaliser la méthodologie de collecte et de travail des fonds, et de valider l’ensemble du calendrier du projet. Les différentes phases du projet doivent permettre de mener à bien les missions suivantes :
- numérisation des fonds et différentes ressources collectées par les chercheurs (2010-2011)
- développement des différents chapitres du site « Enfances en guerre » concernant la documentation Brauner et les autres fonds de recherche.
- élaboration multimédia et réalisation d’une version anglaise du site.
- réalisation et mise en place de l’exposition itinérante (sous le patronage de l’UNESCO).
- organisation de cinq colloques internationaux « Enfances en guerre » et de trois séries de journées d’études thématiques.
- mise en place et présentation de l’exposition itinérante.
- publication des volumes des actes de colloque.

- Calendrier prévisionnel :
Début de la programmation « enfances en guerre » : septembre 2009. Réunions des différents partenaires et contributeurs. Développement du projet exécutif du site concernant le fonds Brauner.
- 10-11 décembre 2009 : journées d’études Clermont-Ferrand Enfance Violence Exil 1 : état des lieux. Fonds, axes de recherche (présentation des projets) Bilan exploratoire et programmation des collectes des différents fonds Réflexion d’ensemble sur l’articulation entre les différents fonds constitués et l’interface d’ensemble.
- 29-30 avril 2009 : journées d’études Clermont-Ferrand Enfance Violence Exil 2 : colloques et publications – Le portail EVE
Programmation de l’ensemble des colloques et journées d’études avec les partenaires – Portail EVE : collecte des données, structure du site et axes thématiques, modèles de scénarisation des ressources EVE- Politique de publication dans EVE et dans HAL-SHS.
- Novembre 2009-octobre 2010 : développement des différents travaux de recherche d’archives auprès des fonds recensés. Constitution des différents chapitres de l’élaboration multimédia concernant la documentation Brauner et montage de l’ensemble (Luca Gaboardi Creation Interactive)
- Exposition itinérante : élaboration des panneaux textes et images (Luca Gaboardi Création Interactive)

Bilan 2012 :

Quand les enfants écrivent le génocide : théories – textes – témoignages, Aby-Warburg-Haus Université de Hambourg, en partenariat avec l’Université de Regensburg, 19-21 janvier 2012. Url : <http://www.enfance-violence-exil.net/index.php/ecms/it/3/907>.

Enfance, violence, exil et migration italienne, Italie, France, Allemagne 1939-1979, Université de Regensburg, en partenariat avec l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, 20-22 juin 2012. Url : <http://www.enfance-violence-exil.net/index.php/ecms/it/3/921>.

Enfants en temps de guerre et littératues de jeunesse (20-21e siècles), co-organisé par la Bibliothèque nationale de France et l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand / Centre de Recherches sur les Littératures et la Sociopoétique (CELIS). Avec la collaboration de l’Université Paris - Nord 13 (Villetaneuse) et de l’Association française de recherche sur les livres et objets culturels de l’enfance (AFRELOCE), 18-19 octobre 2012. Url : <http://www.enfance-violence-exil.net/index.php/ecms/it/3/345>.

Quiñones V., « Guerre et littérature africaine de jeunesse », Enfants en temps de guerre et littératures de jeunesse (20-21e siècles) France (2012). Disponible en ligne, url : <http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00797895>.

Mardi 30 décembre 2014

Partagez