Programmes de recherche

Formulaire de recherche

Les actions

Sonates « pour dessus instrumental » à la mandoline : le cas de Scarlatti

Les services BnF et leurs rôles Les acteurs BnF et leurs rôles

Description

La Bibliothèque nationale de France détient l'un des fonds musicaux pour mandoline parmi les plus importants au monde. Outre une quantité considérable d'œuvres écrites à l'origine pour cet instrument, la BnF conserve également une source très importante qui témoigne d'une pratique d’interprétation à la mandoline de certaines sonates de Domenico Scarlatti pour un dessus instrumental non spécifié avec accompagnement de basse continue.

Dans le cas de la mandoline, le répertoire original de sonates avec accompagnement de basse continue de cette époque est forcement limité. Pour répondre à la nécessité d'élargir ce corpus, et compte tenu du fait que l’utilisation d’un timbre plutôt que d’un autre ne mobilisait pas les mêmes enjeux pour les compositeurs du XVIIIe siècle par rapport à aujourd’hui, nous allons aborder un groupe de sonates pour un instrument de dessus non spécifié avec une basse chiffrée de la même période, en essayant de les adapter à la mandoline.
L’objectif principal de ce travail est d’aborder cette problématique du point de vue d’un interprète moderne qui doit chercher à se réapproprier d’un répertoire qui n’a pas été conçu à l’origine pour son instrument, toujours dans le respect des pratiques d’interprétation anciennes. L'enregistrement en première mondiale de ces sonates par l'ensemble baroque Pizzicar Galante, qui sera soutenu par la BnF, est prévu pour octobre 2018.

Vendredi 16 février 2018

Partagez