Programmes de recherche

Formulaire de recherche

Les actions

27-33 : Loin d'Hollywood. Histoire culturelle du cinéma en France, URSS, Chine, 1927-1933

Les entités participant au financement Les acteurs BnF et leurs rôles Les groupements

Description

Responsable : Dimitri Vezyroglou

Sélectionné et financé dans le cadre de l’appel d’offre « La création », Agence nationale de la recherche, octobre 2008

Le projet « 27-33 »  (Loin d’Hollywood. Histoire culturelle du cinéma en France, URSS, Chine, 1927-1933) est un projet qui a pour ambition d'étudier l'histoire du cinéma entre  1927 et 1933 pour des aires culturelles de production considérées comme périphériques par rapport au modèle dominant qu'était alors le cinéma hollywoodien. Il se donne trois objectifs scientifiques : expérimentation d'une histoire culturelle du cinéma pour la période 27-33, exploration des outils méthodologiques susceptibles d'enrichir cette pratique de l'histoire culturelle, réflexion sur la démarche et ses présupposés théoriques. Il s'agit premièrement, pour une période cruciale de l'histoire du cinéma, correspondant à un moment de transition technologique (passage du muet au parlant) et de reconfiguration économique, d'étudier l'histoire du phénomène cinématographique pris dans sa globalité, à la fois comme art, comme technique et comme industrie, du côté de la production comme de celui de la réception, du point de vue des pratiques de consommation comme de celui des réflexions théoriques.

Le choix d'une période courte rend possible une analyse comparatiste et croisée de différentes cinématographies nationales qui ont toutes été confrontées au même moment à des phénomènes similaires –  la domination technique, économique, voire culturelle du cinéma américain mais encore l'émergence d'une culture de masse véhiculée par le cinéma, dans des contextes politiques et sociaux bien particuliers cependant comme ce fut la cas pour la France, l'URSS ou la Chine. Ce projet s'appuie sur une ambition méthodologique forte : expérimenter pour la période choisie une approche d'histoire culturelle du cinéma, entendue comme la volonté d'étudier d'un point de vue historique le cinéma en se défaisant des réflexes cinéphiles courants qui privilégient les classifications esthétiques et en considérant le cinéma comme un « fait social total » qui doit être nécessairement envisagé dans son contexte.

L'histoire culturelle du cinéma que nous souhaitons mettre en pratique suppose l’extension de l’histoire du cinéma aux différents discours – politique, économique, sociologique, littéraire, religieux, juridique, artistique… – qui ont accompagné l’épanouissement du septième art comme élément le plus représentatif d’une culture de masse incluant une nouvelle culture de l’image, dont le monde contemporain est héritier. De ce point de vue, elle nécessite, pour affûter sa méthode, d'être en constant dialogue avec des disciplines proches comme l'histoire ou la sociologie de l'art. C'est pourquoi notre second objectif scientifique est d'élaborer, pour la période choisie, des outils d'analyse inspirés de disciplines proches qui pourront par la suite être appliqués à d'autres périodes de l'histoire du cinéma.

Enfin, étant en phase de constitution, l'histoire culturelle du cinéma que nous souhaitons pratiquer requiert également une démarche réflexive et théorique. Nous mènerons celle-ci en nous intéressant à des pensées contemporaines de la période étudiée. Les écrits de Walter Benjamin, Siegfried Kracauer et Erwin Panofsky, spectateurs attentifs du fait cinématographique des années 1930, feront l'objet d'un réexamen approfondi en ce qu'ils posent les bases d’une redéfinition du cinéma comme phénomène social et artistique et, partant, rendent possible une histoire culturelle du cinéma. Afin de répondre à ses objectifs scientifiques, le projet 27-33 a défini trois axes qui accueilleront des recherches parallèles ou croisées. Ces axes sont les suivants: Une industrie culturelle en transition; Modalités de diffusion et d’appropriation; Cinéma et culture de masse. Ces trois axes rassemblent de façon synthétique les différentes questions que doit aborder l'histoire culturelle du cinéma pour le tournant des années 1920-1930.

Mardi 5 juillet 2016

Partagez