Programmes de recherche

Formulaire de recherche

Les actions

CDNL 2015 : intervention "French Digital Netword", Le Cap

Les partenaires et leurs rôles Les acteurs BnF et leurs rôles
  • Bruno RACINE (présidence) : contribution avec communication

Description

Contexte de l'intervention :

"La conférence des directeurs de bibliothèques nationales s'est tenue mardi 18 août dans les locaux historiques de la Bibliothèque nationale d'Afrique du Sud, sous la présidence du directeur de la Bibliothèque nationale de Finlande, Kai Ekholm. Comme chaque année, cette réunion a permis à une centaine de directeurs d'échanger autour de problématiques largement partagées par l'ensemble des bibliothèques nationales, même si le niveau de réponses apportées varie encore considérablement selon les régions du monde.
Sans surprise, la première table ronde était consacrée aux politiques nationales de numérisation. Roly Keating, directeur de la British Library, y a présenté la nouvelle stratégie de son établissement, qui fait une large part au développement des services numériques destinés aux chercheurs mais également à des publics cibles notamment dans le domaine de l'éducation, de l'entreprise ou encore des industries culturelles. Bruno Racine a quant à lui présenté la stratégie numérique de la Bibliothèque nationale de France, qui constitue sans conteste un des modèles les plus aboutis en matière de coordination d'une politique concertée de numérisation au niveau national. Ont notamment été soulignées les possibilités offertes par data.bnf.fr pour la visibilité des données nationales sur le web ou l'expérience Gallica Marque Blanche pour la mutualisation des technologies développées par la BnF.
La seconde table ronde de la journée a été principalement dédiée à la manière dont les bibliothèques nationales peuvent répondre aux besoins de leurs usagers et contribuer à la construction d'une sociéte de la connaissance. La présidente de la Ligue des bibliothèques européennes de recherche (LIBER), Kristiina Poutanen, a réaffirmé la position que défend très activement son organisation au niveau européen et international, et qui pourrait se résumer ainsi : "On the digital age, the right to read is the right to mine". La représentante de Singapour a présenté quant à elle la démarche très originale menée par le National Library Board pour mieux connaître les pratiques et les attentes de ses usagers à travers des dispositifs d'observation vidéos, qui n'ont pas manqué d'interroger les participants sur la question du respect de la vie privée mais néanmoins suscité un grand intérêt compte-tenu de l'originalité des services spécifiques développés suite à ces observations (mise à disposition d'ouvrages numériques dans les stations de métro, développement d'outils de type linked data à vocation pédagogique mais également en direction des différentes communautés).
De plus en plus orientée vers la présentation d'études de cas et l'échange d'expertise, cette réunion constitue pour la BnF une opportunité pour valoriser ses capacités d'innovation et les confronter aux expérimentations menées par ses homologues à l'étranger, notamment au-delà des frontières de l'Europe et singulièrement en Asie, dont le dynamisme en matière de services numériques et aux publics se confirme chaque année."
Isabelle Nyffenegger, déléguée aux Relations internationales


Lundi 14 septembre 2015

Compléments

  • Date
    08/18/2015
  • Localisation
    Le Cap
  • Domaine
    Numérisation
  • Type d'activité
    animée par des agents de la BnF, suivie par des agents de la BnF
Partagez