Programmes de recherche

Formulaire de recherche

Les actions

Reconstitution virtuelle de la Librairie du Louvre : Charles V-VI

Les entités participant au financement Les services BnF et leurs rôles Les acteurs BnF et leurs rôles Les groupements

Description

Première bibliothèque royale, la "Librairie du Louvre" est non seulement aux origines de la Bibliothèque nationale de France, elle est aussi un modèle sur lequel s’est construite l’identité culturelle de la France.

Si le premier étage de la librairie du Louvre, qui contenait les plus beaux manuscrits (Bibles, Chroniques, traductions), est un peu connu, le second et le troisième étages de la librairie, qui contenaient les romans en français et la littérature latine et d’astrologie, sont inexplorés.

Le programme consiste à identifier et localiser les manuscrits de cette première bibliothèque royale et à reconstituer virtuellement la partie identifiable de cette bibliothèque sur un site commun accessible à tous (soit 250 manuscrits des XIIIe-XIVe- début XVe siècle conservés à la Bibliothèque nationale de France, et dans les bibliothèques françaises et étrangères).

Entamé dans le cadre du plan triennal de la recherche de la BnF, le programme s'est achevé dans celui d'Europeana regia, url : <http://www.europeanaregia.eu/fr>.

Domaines ou disciplines concernés

  •     Histoire du livre
  •     Littérature médiévale, latine et française
  •     Mécénat
  •     Bibliophilie médiévale
  •     Transmission des textes
  •     Histoire des bibliothèques
  •     Paléographie
  •     Numérisation de manuscrits médiévaux
  •     Numérisation de sources
Impact du programme

L’identification des manuscrits de la Librairie du Louvre à la BnF et dans les bibliothèques françaises et étrangères permet la valorisation d’un patrimoine culturel commun.

Le corpus des 250 manuscrits mis en ligne est un moteur pour de nouvelles recherches dans le domaine de l’histoire du livre, de la littérature médiévale, de l’histoire de l’art, de la transmission des textes.

La mise en ligne de la base de données des inventaires permet d’autres types d’études, par exemple sur la constitution d’une grande bibliothèque royale (classification) ou encore sur le vocabulaire médiéval du livre.

La numérisation haute définition des manuscrits préserve la consultation d’originaux fragiles.

Mardi 30 décembre 2014

Compléments

  • Dates
    01/01/2007 - 12/31/2009
  • Localisation
    Paris
  • Domaine
    Manuscrits
  • Source de financement
    BnF et autre
Partagez