Programmes de recherche

Formulaire de recherche

Les actions

Conservation des documents audiovisuels et multimédia : composition des disques mécaniques

Les entités participant au financement Les services BnF et leurs rôles Les groupements

Description

Identifier les matériaux rentrant dans la composition des "disques noirs", soit les disques mécaniques (78 tours et microsillons), d’abord par des recherches documentaires et bibliographiques, notamment dans les archives des maisons de disques (registres des matières premières, délibérations des conseils d’administration), ce qui permettra d’adapter les analyses physico-chimiques (chromatographie gazeuse couplée à la spectrométrie de masse ou GCMS, pyrolyse) précisément en fonction des matériaux utilisés.
  • Déduire les diverses causes de dégradation, notamment par vieillissement artificiel.
  • Etudier les moyens de lutter contre la dégradation
  • Appréhender la durée de vie « naturelle » des supports et d’en déduire des priorités de transfert.
  • Chercher un procédé de nettoyage approprié à leur conservation et préalable à leur transfert.


Impact du programme
Ces disques, réputés «stables», sont de fait inconnus et rien ne garantit leur conservation à long terme alors même que l’on observe certaines dégradations dans la collection de la BnF. Ce programme de recherche a donc un fort caractère d’anticipation et de prévention : il permettra de prévoir le moment où des problèmes de conservation se poseront sur les disques noirs et la meilleure manière d’y réagir.

La collection concernée comporte 600 000 disques et représente une des plus grandes et des plus riches collections musicales au monde. À ce titre, et à un moment où la question de la préservation des disques noirs commence à émerger en France, cette étude peut aboutir à des préconisations données aux autres détenteurs de ces fonds.

Résultat
Le département de l’Audiovisuel a restreint l’étude à un pays, à une époque, à un presseur et à un type de document pour lequel la Bibliothèque nationale de France possède de nombreux excédentaires, afin de pouvoir élaborer sur un échantillon plus restreint une méthode de travail qui peut ensuite être appliquée à l’ensemble des documents concernés.

Enfin, le département de l’Audiovisuel a cherché un procédé de nettoyage approprié à la conservation des disques et préalable à leur transfert.

Mardi 30 décembre 2014

Partagez