Programmes de recherche

Formulaire de recherche

Les actions

Recueil d’Antiquités égyptiennes, étrusques, grecques, romaines et gauloises du comte de Caylus, sept tomes, 1752-1767

Les services BnF et leurs rôles Les acteurs BnF et leurs rôles Les groupements

Description

Pilote : département des Monnaies, médailles et antiques, Mathilde Avisseau-Broustet.

Financement : BnF sur ses ressources ; INHA-ANHIMA, convention.
Dates : 1999-...
Objectif :
Édition numérique du Recueil avec constitution d’une base de données mettant en rapport les renseignements et les gravures fournis par Caylus avec les objets conservés au cabinet des Médailles ou identifiés dans des collections extérieures.

Bilan 2012 :

En 2012, les développements techniques du site internet et de la nouvelle base de données ont été achevés. Le 13 juin 2012, le site Comte de Caylus Recueil d'antiquités (url : <http://caylus-recueil.tge-adonis.fr/>) a été officiellement lancé. Élaboré par le département des Monnaies, médailles et antiques de la BnF, en partenariat avec l’INHA et le centre ANHIMA (Anthropologie et Histoire des Mondes Antiques, UMR 8210), ce site explore un des aspects essentiels de la riche personnalité du comte de Caylus (1692-1765), son rôle de pionnier de l’archéologie. Le site s’articule autour de trois axes :
- le comte de Caylus, avec une biographie, une bibliographie et la liste de ses travaux d’antiquaire ;
- le Recueil d’Antiquités, avec accès à la version numérisée, une analyse du Recueil et de la méthode de Caylus ; le recensement des sources utilisées dans le Recueil ;
- le catalogue des 2 900 objets décrits dans le Recueil, sous la forme d’une base de données qui présente en vis-à-vis une synthèse des renseignements fournis par Caylus et les gravures du Recueil ainsi qu’une fiche moderne qui propose datation, attribution et bibliographie.
Ces objets proviennent majoritairement de ses collections, offertes au roi au fur et à mesure de l’avancement de ses travaux, et aujourd’hui conservées au département des Monnaies, médailles et antiques. D’autres ont été identifiés dans des musées français et étrangers. L’exégèse et le dépouillement systématique du recueil ont pour but de mettre en lumière la démarche novatrice de Caylus et d’offrir un panorama du savoir antiquaire au XVIIIe siècle.

Quelques développements techniques sont encore prévus. La base devra être enrichie avec davantage de reproductions d’objets. Enfin, la question de l’océrisation du recueil Caylus pour une interrogation plein texte n’est pas encore résolue. Il est prévu qu’elle soit faite par la BnF mais la typographie de cette édition du XVIIIe siècle constitue une difficulté pour sa réalisation.

Mardi 30 décembre 2014

Compléments

  • Dates
    01/01/1999 - 12/31/2012
  • Localisation
    Paris
  • Domaine
    Archéologie
  • Source de financement
    BnF et autre
Partagez