Programmes de recherche

Formulaire de recherche

Les actions

Éditions sous permissions tacites

Les services BnF et leurs rôles Les acteurs BnF et leurs rôles Les groupements

Description

Objectif :

Ce programme, comprend deux volets :
- la transcription des registres de permissions tacites conservés au département des Manuscrits (registres de la Chancellerie pour la période 1750-1789, ms. fr. 21983, 21986, 21991-21994 et 22103 ; registres des feuilles de permissions tacites, 1763-1789, ms. fr. 21981, 21984 et 21987 ; registres de la chambre syndicale des libraires de Paris, 1750-1789, ms. fr. 21982 et 21985) ;
- l’exploitation des données collectées dans ces registres afin de mettre à jour les notices des éditions concernées dans le Catalogue général en ligne de la BnF : catalogage livre en main des éditions sous permission tacite identifiées avec certitude, rétablissement du véritable lieu d’édition pour les livres publiés sous des adresses fausses ou partiellement fausses, dévoilement des auteurs pour des ouvrages jusque-là considérés comme anonymes, etc.

Le projet, compte tenu de son ampleur, a été découpé par tranches chronologiques :
- 1750-1763 : environ 1 000 permissions tacites accordées (en tout 1 717 demandes enregistrées, mais seulement 1 000 accordées avec certitude). Directeur de la Librairie : Chrétien-Guillaume de Lamoignon de Malesherbes (déc. 1750 – oct. 1763) ;
- 1763-1766 : environ 750 permissions tacites accordées. Directeur de la Librairie : Antoine de Sartine (à partir d’oct. 1763) ;
- 1766-1772 : 1 092 permissions tacites accordées. Directeur de la Librairie : Antoine de Sartine ;
- 1772-1782 : environ 1 600 permissions tacites accordées. Directeurs de la Librairie : Antoine de Sartine (jusqu’en juillet 1774), Jean-Charles Lenoir (1774-1775), Jean-François Albert (1775-1776), puis Le Camus de Néville.
La ou les tranches suivantes (de 1782 à 1789) restent à déterminer.

Bilan 2012 :

Le travail de transcription est intégralement achevé pour les registres de la Chancellerie ; il a été réalisé jusqu’en 1782 tant pour les registres des feuilles de permissions tacites que pour ceux de la chambre syndicale.
L’exploitation des données pour le catalogage ou la mise à jour des notices d’éditions sous permission tacite a été menée à bien pour l’ensemble de la première tranche chronologique (1750-1763).
Un important travail de mise en format de publication a été effectué en vue de l’édition critique des registres transcrits. Une liste des censeurs pour la période 1750-1763 a été notamment établie à cette fin.
Après une période d’interruption, le projet devrait reprendre au second semestre 2013 en vue de procéder à la publication de la première tranche chronologique.

Mercredi 30 décembre 2015

Partagez